Conseil municipal du 9 juillet 2014

Publié le

Suite au conseil municipal dont le résumé suit, voici nos commentaires:

Vote des subventions:

La commission Finances a habituellement la charge de préparer le vote des subventions en étudiant les demandes et bilans envoyés par les différentes associations et en proposant une somme suivant des critères définis par cette commission. La commission Finances, durant ce mandat, est composée du maire, des adjoints et d'un représentant de notre liste (Pascale Bégoc). Cette année, la commission au complet n'a pas été réunie: la préparation du vote des subventions s'est faite en commission réduite composée du maire et de ses adjoints. 

De plus, nous avons été en désaccord avec certaines propositions:

  • Secours Populaire: le vote de cette subvention a finalement été ajourné. La proposition de la Commission était de 200 € alors que cette subvention se chiffrait l'an dernier à 300 €. La raison: le Secours Populaire occupe trop d'espace à l'ancienne Maison de Retraite et consommerait donc trop d'électricité. La consommation d'électricité n'est absolument pas chiffrée. De plus, quand on sait que le budget pour Secours du CCAS se monte à 300 €, est-ce qu'une somme de 600 € pour aider les personnes en difficulté est trop importante pour une commune de 2200 habitants?
  • Ecole Diwan: jusqu'en 2012, la subvention de la commune de Sizun pour l'école Diwan était de 152 € par enfant. L'an dernier, les effectifs ayant augmenté, la majorité du Conseil Municipal a souhaité réduire la subvention à 100 € par enfant afin de ne pas augmenter la somme globale (1300 €). Cette année, le nombre d'élèves de Sizun à Diwan a diminué. Mais pas question de revenir à la somme précédente de 152 € par enfant. 100 € par enfant est devenu la règle. Et dans le même temps, la commune de Sizun demande aux communes qui ont des enfants scolarisés à Sizun une somme de 600 € par enfant!

Nous avons voté contre.

Contrat d'association de l'école St-Vincent:

Selon les documents qui nous ont été founis à notre demande, le coût moyen d'un élève à l'école publique est de 645 €. Conformément à la loi, et à ce que nous avons dit durant la campagne électorale, nous avons voté pour le versement d'une somme équivalente pour les élèves de l'école St-Vincent (49 élèves à 645 € soit 31 605 €). Par contre, nous avons manifesté notre étonnement au sujet de l'évolution des coûts moyens par enfant de maternelle entre 2008 et 2013 (976 € en 2008, 1301 € en 2013). 

Vote des tarifs garderie périscolaire et accueil du mercredi: 

La mairie va demander à l'école St-Vincent d'appliquer les mêmes tarifs. Nous avons profité pour demander des précisions sur les activités qui seront pratiquées le mercredi après-midi. Même si l'accueil du mercredi a pris l'appellation Accueil périscolaire au lieu de ALSH pour des raisons de taux d'encadrement (ceci permettra d'accueillir plus d'enfants), les encadrants et les activités proposées doivent rester les mêmes qu'auparavant.

Rythmes scolaires:

L'école St-Vincent a souhaité faire les TAP de ses maternelles le mercredi matin.Cette solution permet de ne faire qu'un seul groupe (les plus jeunes ne viendront pas à l'école le mercredi matin) et de ne pas déplacer les enfants. Le coût étant le même pour la commune, nous avons voté pour.

Commission voirie:

Nous avons fait remarquer que la sécurité dans le bourg n'est toujours pas traitée, et que, plutôt que de rajouter des coussins berlinois ici et là, il serait plus judicieux de réfléchir à un plan global d'aménagement du bourg: 

Questions diverses:

Nous avons demandé que les conseillers municipaux reçoivent les comptes-rendus des réunions d'adjoints comme celà se faisait pendant les précédents mandats: accord du maire.

 

Conseil municipal du 9 juillet 2014
Conseil municipal du 9 juillet 2014
Conseil municipal du 9 juillet 2014
Conseil municipal du 9 juillet 2014
Conseil municipal du 9 juillet 2014
Conseil municipal du 9 juillet 2014

Commenter cet article